Conseils pour rester hydraté en faisant du vélo pendant les mois les plus chauds

Techniques d’hydratation pour les cyclistes

Techniques d'hydratation pour les cyclistes

Le temps chaud peut être une déception lorsque vous voulez faire un tour. Le vélo est sans aucun doute une activité physique lourde, même si son impact est parfois faible. Vous faites surtout travailler vos jambes, mais vous pouvez facilement obtenir un entraînement complet en une seule sortie. Ajoutez maintenant du temps chaud et votre routine habituelle de cyclisme devient une activité de plein air encore plus lourde.

Ne vous inquiétez pas. Que le temps soit chaud ou glacial, nous avons des conseils à vous donner pour que vous puissiez faire du vélo en toute sécurité. Et pour les mois plus chauds de décembre à février, voici le conseil le plus important : RESTEZ HYDRATÉ !

Votre corps contient entre 50 et 80 % d’eau, et vous en perdez une partie à cause de la transpiration lorsque vous faites de l’activité physique. Imaginez maintenant la quantité de sueur que vous produisez – et la quantité d’eau que vous perdez – lorsque vous faites du vélo sous la chaleur du soleil. Le vélo présente de nombreux avantages pour la santé, mais la déshydratation peut provoquer des crampes, un épuisement dû à la chaleur, voire un coup de chaleur. Lisez ce qui suit pour les prévenir et en savoir plus sur l’hydratation.

Conseil n°1 : Connaître la bonne hydratation.

En ce qui concerne l’hydratation, l’eau reste votre premier choix. Votre corps est principalement constitué d’eau, quel meilleur moyen de le réapprovisionner en eau potable ?

– Eau

La plupart des fonctions corporelles reposent sur l’eau. L’eau lubrifie vos articulations, ce qui vous aide à bouger lorsque vous pédalez. L’eau transporte l’oxygène dans tout votre corps, ce qui contribue à réduire l’accumulation d’acide lactique et cette sensation douloureuse dans vos muscles. L’eau régule également la température de votre corps par la transpiration, ce qui en fait votre meilleur ami sous la chaleur du soleil, prévenant ainsi efficacement la déshydratation.

Boire de l’eau ne prévient pas seulement la déshydratation, mais vous procure également une bonne santé générale. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que l’eau potable riche en fluor dans la plupart des régions d’Australie peut vous aider à rester hydraté lorsque vous faites du vélo, à améliorer la digestion, à hydrater votre peau et, oui, à conserver des dents saines.

– Boissons pour sportifs

L’eau potable est presque toujours l’option préférée en matière d’hydratation. Cependant, les températures élevées en été font transpirer beaucoup plus que d’habitude. L’eau peut ne pas suffire pour rester hydraté et maintenir vos performances.

Les boissons pour sportifs sont spécialement conçues pour remplacer les fluides corporels, les glucides et les électrolytes perdus lors d’activités physiques intenses, surtout pendant les chaudes journées d’été. En plus de prévenir la déshydratation, les boissons pour sportifs peuvent également vous donner de l’énergie pendant votre promenade.

N’oubliez pas de faire preuve de prudence lorsque vous buvez des boissons pour sportifs. Bien qu’elles soient conçues pour l’activité physique, vous ne devez les boire qu’en cas de nécessité : lors d’activités physiques extérieures prolongées à température élevée. Les boissons pour sportifs contiennent une quantité importante de sucre et de sodium. Des quantités excessives de chacun de ces éléments dans votre organisme peuvent causer des problèmes de santé et une prise de poids, annulant ainsi les bienfaits que vous tirez de la pratique régulière du vélo.

– Boissons énergétiques et boissons gazeuses

D’autres boissons, telles que les boissons énergétiques et les boissons gazeuses, contiennent de grandes quantités de caféine et de sucre. Elles ont généralement meilleur goût que l’eau, ce qui vous fait boire davantage. Cependant, une consommation importante de ces boissons riches en caféine pour étancher votre soif peut faire plus de mal que de bien à votre hydratation en été en faisant du vélo.

La caféine vous fait transpirer plus vite et uriner plus fréquemment. Elle stimule également le transit intestinal, ce qui vous fait perdre 250 à 500 ml d’eau. Tout cela vous déshydrate plus rapidement. Ce n’est pas bon pour le cyclisme par une chaude journée ensoleillée, c’est pourquoi les experts de la santé ne le recommandent pas.

Conseil n°2 : Hydratez-vous avant de faire du vélo.

Avant de sortir et de commencer à faire du vélo, buvez beaucoup d’eau. Le processus d’hydratation en vélo commence avant que vous ne fassiez du vélo. Ce conseil important est souvent négligé. Une bonne hydratation avant de pratiquer une activité physique prépare le corps à la quantité de travail et d’efforts qu’il va fournir.

Commencez par boire suffisamment d’eau pour aider votre corps à s’adapter efficacement aux températures élevées qui règnent à l’extérieur. Vous pouvez commencer votre randonnée à vélo avec une sensation de fraîcheur malgré le terrain chaud et tempéré de l’Australie. Vous vous sentirez également plus fort et plus alerte en faisant du vélo.

Conseil n°3 : Hydratez-vous en faisant du vélo.

Restez hydraté tout en faisant du vélo. N’oubliez pas d’emporter la bouteille d’eau de votre choix ou le cadeau de vos amis. Un accès facile à l’eau potable ou à votre boisson pour sportifs est l’étape la plus cruciale pour rester hydraté lorsque vous faites du vélo.

Prenez régulièrement des gorgées d’eau toutes les 5 à 10 minutes. Une réhydratation en petites quantités permet de reconstituer régulièrement les liquides corporels perdus et de s’assurer que vous n’avez pas de crampes. N’attendez pas d’avoir soif.

Conseil n°4 : s’hydrater après avoir fait du vélo.

Le besoin de rester hydraté ne s’arrête pas au moment où vous terminez le cycle. Imprégné de sueur, vous devez remplacer l’eau et les électrolytes que vous avez perdus. Buvez plus d’eau ou une quantité appropriée de boisson pour sportifs. Vous pouvez également choisir de manger une sélection de fruits et de légumes frais pour vous réhydrater parce que vous n’êtes plus en mouvement.

Conseil n°5 : Restez hydraté tout au long de la journée.

Si vous pensez que rester hydraté n’est important qu’avant, pendant et après le vélo, détrompez-vous. Selon Natasha Murray, diététicienne agréée, il est plus sain de s’hydrater régulièrement tout au long de la journée que de se déshydrater pendant l’activité physique puis de se réhydrater pour compenser la perte de liquides.

L’organisme a besoin de 3 litres d’eau par jour, en particulier le corps des cyclistes physiquement actifs. Veillez à satisfaire les besoins d’hydratation de votre corps en buvant de l’eau et en ajoutant des aliments riches en eau dans votre alimentation.

De bonnes quantités d’eau, de glucides et d’électrolytes dans votre corps assurent le bon fonctionnement de votre organisme. Le vélo améliore votre santé et celle de votre corps, mais il présente également un risque de déshydratation et ses effets néfastes. Ne gaspillez pas vos efforts pour mener une vie saine et active simplement parce que vous ne vous réhydratez pas suffisamment. Faites en sorte que le vélo et une bonne hydratation aillent de pair !

Achetez vos produits d’hydratation essentiels chez Stead Cycles.

Ne vous laissez pas abattre par le temps chaud. Faites une promenade estivale et continuez à pédaler. N’oubliez pas de vous hydrater : avant, pendant et après le vélo ! Prenez vos essentiels d’hydratation et autres accessoires de vélo parfaits pour le temps chaud chez Stead Cycles Beresfield. Pour toute demande de renseignements, appelez-nous au 02 4966 2141.

Sources :

Add Comment